Communiqués

Arrêt des tirs de prélèvement renforcé de loups

 

Depuis le 1er juillet, date d’entrée en vigueur du nouveau quota de 36 loups fixé par arrêté interministériel pouvant être prélevés sur le territoire national, 34 individus sont déjà décomptés au niveau national, dont 14 dans le département des Alpes-Maritimes.

Il importe que les éleveurs puissent continuer à défendre leurs troupeaux en cas d’attaque à travers les tirs de défense ou de défense renforcée, dont les autorisations accordées restent en vigueur. Le quota résiduel de deux animaux est désormais réservé à ces opérations.

C’est pourquoi, les tirs de prélèvement ainsi que les tirs de prélèvement renforcé associant les chasseurs agréés, sont abrogés au plan national.