Communiqués

Contrôle de la prédation du loup

 

Un berger a abattu un loup dans le cadre d’un tir de défense.

Dimanche 19 avril, vers 19H00, un éleveur a tiré et abattu un loup qui s’apprêtait à attaquer son troupeau de chèvres au lieu-dit la Béasse, sur la commune de Lucéram.

Ce prélèvement a été effectué dans le cadre d’un tir de défense autorisé par arrêté préfectoral et demandé par l’éleveur qui subit de nombreuses et régulières attaques sur son unité pastorale.

Le loup abattu est un mâle adulte d’environ 35 kg. Les agents de l’ONCFSOffice national de la chasse et de la faune sauvage après les constatations d’usage ont transporté la dépouille pour autopsie.
Il s’agit du 5ème loup prélevé dans le département sur la période mai 2014-mai 2015, ce qui porte le total au niveau national à 16 pour une autorisation de 24.

Depuis le début 2015, la prédation a été supérieure à celle de l’année précédente avec 145 attaques et 618 victimes ; rappelons que sur l’ensemble de l’année 2014, il y a eu 815 attaques et 2800 victimes.

La préfecture des Alpes -Maritimes est en train de prendre des arrêtés de tirs de prélèvement en battues ou à l’affût pour la période qui débute au 1er mai, ce type de tirs ne pouvant être mis en œuvre pendant les mois de mars et avril, contrairement aux tirs de défense valables toute l’année.