Communiqués

Recrudescence de la mortalité sur les routes du département

 
 

Depuis le 1er juillet dernier, huit usagers sont décédés sur les routes des Alpes-Maritimes. Juillet 2017 restera ainsi comme le mois de juillet le plus meurtrier sur les routes du département depuis 2009. Au 20 juillet 2017, trente-six usagers de la route avaient déjà succombé des suites d’un accident de la circulation depuis le début de l’année. C’est onze de plus par rapport à la même période en 2016, soit une augmentation de 44 %.

Toutes les catégories d’usagers sont concernées, particulièrement les plus vulnérables que sont les piétons et les deux roues motorisés. C’est pourquoi la préfecture des Alpes-Maritimes appelle à davantage de responsabilité, et insiste sur la nécessité de partager la route en s’adaptant aux conditions spécifiques de circulation de chacun.

Face à cette situation, l’action de l’État ne faiblira pas. Prévention et répression constitueront plus que jamais les deux vecteurs de la lutte contre l’insécurité routière, pour rendre nos routes plus sûres et moins meurtrières. Les contrôles routiers seront intensifiés tout au long de l’été 2017.