Ordre des arts et lettres

 
Ordre-des-Arts-et-Lettres

L’ordre de Saint-Michel (1469 - 1830) peut être considéré comme le précurseur de l’ordre des Arts et des Lettres. Destiné à l’origine à l’aristocratie, il va tendre aux XVIIe et XVIIIe siècles à devenir un ordre de mérite civil où seront distingués de nombreux artistes, architectes, collectionneurs ou gens de lettres.

Les palmes académiques, fondées sous l’Empire, prendront en partie le relai, représentant, dans un premier temps, la récompense républicaine des mérites acquis dans le domaine des arts comme dans celui de l’enseignement.

Le prestige de la culture française et l’autonomie grandissante de la direction des Beaux-Arts, devenue secrétariat d’État aux Arts et Lettres, au sein du Ministère de l’Éducation nationale, contribuèrent à la création, en 1957, d’une décoration spécifique, adaptée au monde des arts et de la littérature. La fondation, en 1959, d’un ministère chargé des Affaires culturelles, confirma l’importance de cette distinction « respectée et enviée des artistes, des écrivains, des créateurs » selon la formule d’André Malraux, ministre d’État, chargé des Affaires culturelles, de 1959 à 1969.

Institué par le décret du 2 mai 1957, l’Ordre des Arts et Lettres récompense les personnes qui se sont distinguées par leurs créations dans le domaine artistique ou littéraire.

Cette distinction récompense également les personnes qui se sont distinguées par la contribution qu'elles ont apportées au rayonnement des Arts et des Lettres en France et dans le monde.

Les Arts et les Lettres sont attribués deux fois par an, en janvier et en juillet, par arrêté du ministre de la culture et de la communication.

L'arrêté paraît au bulletin officiel des décorations, médailles et récompenses. Les grades prennent effet dès publication de l’arrêté ministériel.

 

Quels sont les critères à remplir ?

Les Arts et lettres comprennent trois grades : 

  • Nomination au grade de chevalier : avoir au moins 30 ans et jouir de ses droits civils.

  • Promotion au grade d’officier : 5 ans dans le grade inférieur + de nouveaux mérites.

  • Promotion au grade commandeur : 5 ans dans le grade inférieur + de nouveaux mérites.

Un avancement dans l'ordre doit récompenser des mérites nouveaux et non des mérites déjà récompensés.
 
Les commandeurs et les officiers de la Légion d'honneur pourront être promus directement au grade correspondant de l'ordre des Arts et des Lettres.

 
À noter : Les français résidant à l’étranger et les étrangers qui résident ou non en France peuvent être admis dans l’ordre des Arts et Lettres après avis du ministère des affaires étrangères.

Remarque:  Les membres des assemblées parlementaires ne peuvent être nommés ou promus dans l'ordre des Arts et des Lettres.

 

À qui s’adresser ?

Chaque dossier doit comporter un descriptif détaillé des activités ayant trait à la culture exercées par le candidat (voir notice ci-jointe).

Dûment complété, cet imprimé doit être accompagné de la copie d'une pièce d'identité ainsi que d'un courrier motivant cette proposition.

 

Le formulaire  complet est à envoyer à l’adresse suivante :

Services de l’État dans les Alpes-Maritimes

Préfecture des Alpes-Maritimes

Bureau du Cabinet

CADAM - 147, route de Grenoble

06286 NICE Cedex 3

Liens utiles

Texte portant création de la Distinction :

Légifrance

 

Site du ministère de la Culture et de la Communication

Accéder au site


Formulaires et notices

> Notice (doc) - format : DOC sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

> Notice (pdf) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb


Adresse expédition

Le formulaire  complet est à envoyer à l’adresse suivante :

Services de l’État dans les Alpes-Maritimes 

Préfecture des Alpes-Maritimes

Bureau du Cabinet

CADAM - 147, route de Grenoble

06286 NICE Cedex 3