Agrainage

 

Carte départementale interactive de l’agrainage de dissuasion des sangliers

> Mode d'emploi de la carte interactive des agrainages de dissuation des sangliers - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,84 Mb

Le nourrissage des animaux sauvages est strictement interdit.

Toutefois, le code de l’environnement permet de déroger à cette interdiction lorsque le schéma départemental de gestion cynégétique (SDGC) autorise en son sein, dans certaines conditions, l’agrainage et l’affouragement.

Le SDGC des Alpes-Maritimes, approuvé par arrêté préfectoral le 14 avril 2009, a retenu le principe de la mise en place d’un plan de gestion de l’agrainage dissuasif pour le sanglier favorisant la prévention contre les dommages engendrés par cette espèce dans les cultures agricoles, horticoles et les jardins.

Le plan de gestion adopté définit les modalités administratives et opérationnelles de l’agrainage à l’échelle départementale. Il s’appuie exclusivement sur les associations communales de chasse dont l’objectif est de réguler de façon optimale le sanglier.

La cartographie présentée des points d’agrainage autorisés par arrêté préfectoral est l’aboutissement d’une longue procédure de consultation et de discussion au sein de commission « dégâts de gibier » de la fédération départementale des chasseurs et de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage présidée par M. le Préfet des Alpes-Maritimes.