Pôle départemental de lutte contre l'habitat indigne

Pôle départemental de lutte contre l'habitat indigne du 13 décembre 2017

 
 
Pôle départemental de lutte contre l'habitat indigne du 13 décembre 2017

La lutte contre l’habitat indigne sera dans les Alpes-Maritimes « une grande priorité sociale de 2018 »

comme l’a indiqué Georges-François Leclerc, préfet des Alpes-Maritimes, ce mercredi 12 décembre 2017, au cours d’une conférence de presse conjointe avec le maire de Grasse, Jérôme Viaud.

Elle vise à protéger les occupants des risques pour leur santé et leur sécurité que l’état d’habitation leur fait courir.

Pour lutter efficacement contre ce mal logement, l’engagement des collectivités et la mobilisation des acteurs de terrains sont primordiaux (services sociaux, CAF, associations… ) afin de mieux repérer, mieux signaler et permettre une action coordonnée des services de l’État.

Au lendemain de cette conférence le presse, le pôle départemental de lutte contre l’habitat indigne, a réuni en préfecture, sous la présidence du préfet des Alpes-Maritimes, tous les acteurs qui vont s’attacher activement pour la mise en œuvre de cette politique prioritaire. Il a permis de rassembler près de 130 personnes.

Étaient également présents à ce comité de pilotage, Franck Vinesse, secrétaire général adjoint, sous-préfet référent en matière de lutte contre l’habitat indigne, Michel Polge, directeur du pôle national de lutte contre l’habitat indigne, Philippe Rossini, vice-président du conseil départemental, Yvan Denion, délégué territorial de l’agence régionale de santé, Serge Castel, directeur départemental des territoires et de la mer et Hervé Demai, directeur départemental de la cohésion sociale.

Les documents présentés au cours de cette instance sont en téléchargement ici