Présentation

 
 

Les différentes missions du Préfet en matière de sécurité et de défense civiles

Telle que définie par la  loi de modernisation du 13 août 2004, la sécurité civile a pour objet la  prévention des risques de toute nature, l’information et l’alerte des  populations ainsi que la protection des personnes, des biens et de  l’environnement contre les accidents, les sinistres et les catastrophes,  par la préparation et la mise en œuvre des mesures et moyens appropriés  relevant de l’État, des collectivités territoriales et des autres  personnes publiques ou privées. Sa mise en œuvre repose pour l’essentiel sur deux autorités : le Maire et le Préfet.

Le Préfet prend la direction des opérations de secours en cas de capacité d’intervention insuffisante du Maire ou lorsque le phénomène dépasse le cadre d’une seule commune.

Le Préfet assure également la direction opérationnelle du Service Départemental d’Incendie et de Secours.

Il est assisté par un service placé au sein de son cabinet : le service interministériel de défense et de protection civiles (S.I.D.P.C)

Comme son nom l’indique, ce service agit dans un cadre interministériel, en relation étroite avec les Services de l’État, nationaux et territoriaux, mais aussi en concertation avec les collectivités territoriales, les associations concernées par la sécurité civile et certaines entreprises susceptibles d’être réquisitionnées dans les opérations de grande ampleur.

Le Service interministériel de défense et de protection civiles est la structure porteuse de la gestion des crises mais aussi du dispositif de prévention et de prévision.

  • élaboration, en liaison avec les services concernés, des dispositifs généraux et spécifiques ORSEC, des plans de défense civile
  • exercices de défense et de sécurité civiles
  • information et sensibilisation aux risques naturels, technologiques, sanitaires ou liés à la vie quotidienne
  • conception et gestion des systèmes d’alerte (gestion automatisée des alertes, réseau national d’alerte, alertes météo)
  • application des mesures de défense civile et notamment du plan Vigipirate
  • traitement des dossiers de grands rassemblements
  • reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle
  • sécurité des établissements recevant du public
  • tutelle et organisation des examens de secourisme
  • supervision des activités de la base hélicoptères de la sécurité civile de Cannes-Mandelieu
  • réglementation et suivi de certaines activités à risque : canyonisme, spéléologie,  tirs d'artifices, opérations de déminage
  • accès au centre administratif départemental