Les services de l'État en images

Les lycéens du lycée Calmette de Nice rendent hommage à Simone Veil

 

Jeudi 1er février 2018 au lycée Albert Calmette à Nice, l’émotion était palpable lors de l’hommage qui était rendu à l’une de ses anciennes élèves, Simone Veil, déportée à l’âge de 16 ans, devenue magistrate, puis ministre de la santé, aujourd’hui disparue.

A l’entrée du centre de documentation qui porte désormais son nom, une plaque inaugurale a été dévoilée en présence de ses deux fils, Jean et Pierre-François Veil.

Étaient notamment présents à leurs côtés, Franck Vinesse, sous-préfet, secrétaire général adjoint chargé de la politique de la ville représentant Georges-François Leclerc, préfet des Alpes-Maritimes, Christian Estrosi, maire de Nice, président de la Métropole Nice Côte d’Azur et président délégué de la région Provence Alpes-Côte d’Azur, Emmanuel Ethis, recteur de l’académie de Nice et Éric Ciotti, député des Alpes-Maritimes.

Puis des lycéens de seconde, première et terminale se sont succédés au micro pour des lectures d’extrait de l’autobiographie de Simone Veil, accompagnés de quelques notes de violon.

photo 1

photo 2

photo 3

photo 4

photo 5

photo 6

photo 7

photo 8

photo 9

photo 10

photo 11